Illustration (Erik_Lucatero / Pixabay / ImmoPotam).

+0,42% pour l’APL au 1er octobre 2021

Dès ce vendredi 1er octobre 2021, les bénéficiaires de l’Aide Personnalisée au Logement (APL) vont profiter d’une réévaluation de +0,42%.

L’Aide Personnalisée au Logement (APL) est un soutien financier destiné à réduire le montant du loyer (résidence principale en France) des personnes de moins de 30 ans sous conditions de ressources. Une légère hausse de l’APL de 0,42% sera mise en place au 1er octobre 2021 dont le montant est actualisé en fonction de l’Indice de Référence des loyers (IRL) du 2ème trimestre 2021. Cet indice, publié par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) le 13 juillet dernier, s’établit à 131,12€ et représente une hausse annuelle du loyer de 0,42% : l’aide va donc augmenter de 0,42% au 1er octobre 2021.

Cette hausse fait suite à un gel de leur revalorisation en 2018 et à une désindexation des APL sur l’IRL inscrite dans les lois de finances 2019 et 2020“, peut-on lire sur le site du service public. Pour rappel, depuis la réforme fiscale et la mise en place du prélèvement à la source, le droit à ces prestations n’est plus basé sur les revenus perçus deux ans plus tôt mais sur les ressources des douze derniers mois avec une réactualisation automatique tous les trois mois. Selon une étude d’impact du gouvernement, près de 29,6% des allocataires (1,8 million de personnes) ont été négativement impactées par ce nouveau mode de calcul : 6,6% des bénéficiaires ont perdu leur droit aux APL et 23% ont vu le montant de leur aide baisser de 73€ en moyenne.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.