Illustration (Michael4Wien / Pixabay / ImmoPotam).

Ile-de-France : des ventes dans l’ancien en bonne forme (3T-2021)

Entre le 1er juin et le 30 septembre 2021, de nombreux Franciliens ont pu finaliser leurs projets immobiliers, contribuant à un volume de ventes dans l’ancien historiquement élevés pour la région.

En un an, le nombre de logements anciens vendus a bondi en Ile-de-France puisque 50.390 transactions (+24%) ont pu être enregistrées par les Notaires du Grand Paris, sachant que les appartements représentent pratiquement deux ventes sur trois (33.020). Ces bons résultats sont portés par l’activité parisienne intra-muros puisque 39% de ventes supplémentaires ont été réalisées sur cette même période et les maisons en petite couronne ont elles aussi la cote (+26%). Des prix plus stables, des conditions d’emprunt très favorables et une abondance de l’offre ont certainement incité les acquéreurs à prendre leur décision durant l’été.

Les dynamiques à l’œuvre depuis plusieurs trimestres se prolongent avec une activité exceptionnelle. La confiance accordée à l’immobilier, le désir de devenir propriétaire et d’être bien logé, après les épreuves des confinements, perdurent. Sur bien des secteurs géographiques, les niveaux d’activités n’ont jamais été aussi élevés, témoignant de la bonne santé du secteur et de la pression de la demande“, soulignent les Notaires du Grand Paris dans leur publication mensuelle.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.